Les pirouettes d’Axel

Axel Miller ?
Vous connaissez ?

C’est l’ancien patron de Dexia qui a été dégommé lors de la crise bancaire 2008 par la volonté de M.Sarkozy.

Pas un méchant ni un manche, l’ami Axel ; même au dire de beaucoup, un bonhomme incontestablement doué, même humainement.

C’est « peut-être » ce qui lui vaut sans doute d’avoir été récemment nommé président du Comité de Direction de la société de Bourse Petercam.

Récemment dans une interview donnée à Bertrand Henne de la RTBF le 28/12 dernier, l’homme déclarait au journaliste que c’était :
« … l’accroissement des injustices qui (l’avait)marqué. Non pas l’un ou l’autre évènement économique ponctuel ou telle ou telle législation en matière financière mais bien l’accroissement visible des inégalités en 2010. », ajoutant, après quelques commentaires sur l’évolution des marchés financiers : « je pense qu’on est arrivé au bout d’un système » et surenchérissant enfin que « peut-être que le monde de la consommation, du matérialisme à tout crin n’est pas celui dans lequel nous devons propulser les générations suivantes ».

Futé le gaillard !

Dans cette dernière phrase, ce doit être le mot « peut-être » qui doit être important.
On sent toute l’incertitude( ?) du bonhomme…et on le plaint déjà car dans le monde de la gestion d’actifs financiers, l’incertitude, on n’aime pas vraiment.

L’estocade, en parlant de la situation difficile qui nous attend, il la porte quand il prétend qu’ « il faut expliquer aux actionnaires et aux travailleurs, que tout le monde est dans le même bateau »

Allons Axel, vraiment sympa cette interview, presque même courageuse !

Tiens, et dans le bateau en question, t’as déjà pensé à ceux qui vont ramer?

Posted in Si j'osais | Leave a reply

Incendie Home ADAGIO à Berchem-Sainte-Agathe

Ce jour de Noël, les sirènes des pompiers et des ambulances sont venues perturber le calme habituel de notre Commune : un incendie s’est déclaré au sein de la maison de repos Adagio, située avenue Josse Goffin.

L’intervention extrêmement rapide des pompiers n’a pu empêcher le décès de 2 résidants.
Le plan catastrophe a été immédiatement déclenché; il a permis d’assurer d’une manière très efficace une coordination de tous les services appelés sur place : ambulances, Croix Rouge, Police, service fédéral d’aide pyscho-sociale.

Un centre de crise ainsi qu’un poste médical avancé a pu être immédiatement installé à Valida dont une partie du personnel s’est rapidement mobilisé au cours de l’après midi.

Le staff du CPAS a lui-même rejoint le lieu du sinistre pour assurer la mise en place d’une chaîne téléphonique : tous des résidents ont pu ainsi retrouver rapidement un hébergement en l’attente de la remise en exploitation de la MR Adagio.

Lire aussi le communiqué de presse

Berchem sous la loupe de l’Observatoire de la Santé et du Social

Fiche de Berchem

L’«Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles Capitale» vient de mettre à jour ses fiches communales d’analyse des statistiques locales en Région Bruxelloise.

« L’objectif de ces fiches est d’offrir aux décideurs et aux
acteurs locaux un outil simple pour appréhender certaines
caractéristiques de la population avec laquelle ils travaillent et de
les aider à orienter leurs stratégies.
Dans le cadre de son décret «Cohésion sociale», la Commission
communautaire française (COCOF) a commandité un outil
permettant d’appréhender statistiquement les problèmes et
besoins des communes bruxelloises en matière de cohésion
sociale, qui ont été confrontés avec les réalités vécues par les
acteurs sur le terrain. Des comparaisons intra-communales
(par secteurs statistiques) et communales-régionales (entre les
communes et le niveau régional) y sont opérées. »

(extrait du préambule)

Je vous invite comme Berchemois à parcourir ce document riche en enseignements de tous ordres.

À noter que certains tableaux appellent des commentaires que vous retrouverez à la fois dans le texte mais aussi occasionnellement sur mon site.

(à partir de 2012, une problématique par mois fera l’objet d’une analyse plus approfondie)

En effet, les chiffres repris dans cette analyse datent déjà pour partie de 2008.
Certes, cela n’est pas si ancien mais il faut effectivement remarquer que Berchem-Sainte-Agathe fait partie des Communes qui « bougent » et certaines données pourraient déjà être actualisées (notamment celles en rapport avec les aides sociales )

.

Berchem-Sainte-Agathe n’échappe pas à la règle d’une démographie « galopante », caractéristique de notre Capitale. Certains n’hésitent pas à annoncer un afflux de 170.000 habitants supplémentaires d’ici 2020 dans la Région Bruxelles-Capitale.

De tels chiffres, connus par ailleurs par les autorités politiques locales sont une invitation à la mise en place de réponses spécifiques , notamment en matière de logements, d’accueil de la petite enfance et de politiques sociales alternatives.

Autant de défis, heureusement bien pris en compte au sein de la majorité communale et spécifiquement par les mandataires de la liste LBR.

Pour info, le même type de dossier a été rédigé pour chaque Commune de Bruxelloise.

Cliquer pour accéder au document Commune de Berchem-Sainte-Agathe – Fiche N°3 »

Opération « Together in life » au CPAS

Together in Life

< /br> Bravo au service social du CPAS et à Together in Life grâce à qui une cinquantaine de colis repas ont pu être distribués au cours de l’après-midi de ce 24 décembre.

Ils étaient une petite dizaine de volontaires bravant la glace à pied et en voiture pour à débarquer des colis que l’asbl « Together in Life » avait choisi d’accorder au CPAS de notre commune, pour en assurer la distribution auprès des familles les moins favorisées connues par notre service social …

Pendant ce temps, le service des Repas Chauds est arrivé à se débrouiller pour trouver un véhicule afin de distribuer les repas : malgré des conditions atmosphériques et des conditions de roulage particulièrement délicates personne n’a été oublié !< /p>

Pas à dire : le service social, il est vraiment, il est vraiment…phénoménal !

Un Noël solidaire à Berchem

Ce dimanche 19 décembre avait lieu le dîner « Noël Ensemble », une initiative portée conjointement par le service Prévention et le service Senior de la Commune, le CPAS et la coordination sociale de Berchem.

Un objectif : donner l’occasion à des personnes âgées, isolées ou socialement défavorisées de dîner ensemble dans une ambiance festive de Noël.

Le froid et la neige n’ont pas eu raison de l’énergie que le service Prévention sous la conduite de Sophie Bastiaens (service prévention de la Commune) a mise au service de cet événement apprécié par près de 300 convives qui avaient répondu à l’appel.

Rendez-vous déjà l’année prochaine : si vous désirez offrir un coup de main n’hésitez pas à le faire savoir sur ce site.

CPAS – Budget 2011 : une politique d’action sociale soutenable et durable !

En cette période de l’année, la confection du budget annuel nous rappelle toute la difficulté d’articuler les besoins sociaux grandissants avec des ressources rendues d’autant plus rares par les effets d’une crise qui n’a peut-être pas encore livré toute sa mesure au plan des finances publiques.

On peut aisément comprendre combien l’ordonnancement des budgets publics implique clairement la mise en place d’une politique budgétaire basée sur une affectation efficiente des moyens disponibles.

C’est en tout cas la caractéristique du Budget 2011 que le CPAS vient de boucler.

En complète adéquation avec le plan pluriannuel exigé au niveau de la tutelle régionale, le Budget 2011 est présenté en raccord avec une dotation communale s’élevant à 4.683.000 €, soit une augmentation de 350.000 € essentiellement destinée à financer les besoins sociaux en forte hausse depuis 2 ans

L’effort de mise à l’emploi (Service Insertion Socio Professionnelle) via le dispositif des Articles 60 se poursuivra en 2011. La formation et l’accompagnement de certains usagers sans-emploi devraient être renforcés dans une réflexion visant à créer un dispositif d’économie sociale.

Les services extérieurs (Aide et repas à domicile) feront l’objet d’une réorganisation progressive afin d’assurer une meilleure disponibilité de nos Aides Familiales pour les usagers, et plus particulièrement au profit des personnes seules ou/et âgées.

Le service de Repas Chaud à domicile sera également amélioré afin de mieux faire face à la demande locale, ceci, 7 jours sur 7 !

Sans impact direct sur le Budget, une première étape devrait être franchie en 2011 dans la création d’un service d’Epicerie Sociale ouvert aux usagers du CPAS.

Corollairement à une hausse des demandes d’aides sociales, le CPAS espère décrocher 3 nouveaux emplois (emplois subsidiés par le fonds Maribel) supplémentaires pour renforcer tout à la fois la qualité d’accueil, le traitement des demandes et ainsi développer une politique de prévention et d’accompagnement.

Enfin il est opportun de rappeler que les institutions telles que le Val des Fleurs (Maison de Repos) et le Tournesol (Centre de Soins de Jour) affiche un taux de remplissage quasi complet malgré des infrastructures anciennes.

Ceci renforce donc la décision prise en 2009 de construire la nouvelle maison de repos dont la capacité sera portée à 120 lits.

Le CPAS a donc provisionné dans le budget 2011, les premières charges d’emprunt liées à la construction. Le chantier devra s’ouvrir en 2012 au plus tard.

En 2011, le CPAS rejoindra aussi la Commune dans un « Agenda 21 » inscrivant résolument son action dans une politique sociale, soutenable et durable.

Présenté au Conseil Communal, le budget a été adopté en séance le 16 décembre 2010.

Lire le communiqué de presse – Budget 2011 de la Commune et du CPAS

Activation du plan « Grand Froid »

Soucieux d’accueillir dans les meilleures conditions possibles les personnes (ou familles) en difficulté et qui cherchent un lieu où se réchauffer et trouver du réconfort, le CPAS propose plusieurs un lieu d’accueil accessibles à la fois durant les heures de bureau et en dehors ainsi que les week-ends.

Le CPAS de Berchem-Sainte-Agathe a activé son plan « Grand Froid » afin d’accueillir, comme chaque année et dans de bonnes conditions, les personnes qui cherchent un lieu où se réchauffer physiquement mais aussi créer du lien social, de la proximité et de la convivialité durant une période où le froid est propice à l’isolement.

Les lieux d’accueil prévus au CPAS sont les suivants :

En semaine durant les heures de bureau (de 8h00 à 16h30) : service social du CPAS Av .de Selliers de Moranville, 120 à Berchem-Sainte-Agathe – Tél: 02/482.13.55

En dehors des heures de bureau et le WE: réception du home Val des Fleurs –
avenue du Roi Albert, 88 à Berchem-Sainte-Agathe – Tél: 02/482.13.00

En cas de difficultés, outre la mise à disposition d’un lieu où se réchauffer, le CPAS distribuera du café bien chaud, des tartines et du potage.

Les assistants sociaux examineront également la situation sociale des personnes qui se présenteront et ils chercheront des solutions à toute situation sociale qui risquerait de s’aggraver durant la période hivernale telle que l’impossibilité de se rendre à une consultation médicale, l’impossibilité de se nourrir ou de se chauffer correctement, etc.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez appeler directement le CPAS (02/482 13 27 begin_of_the_skype_highlighting              02/482 13 27      end_of_the_skype_highlighting).